Acupuncture

Définition :

  • L'acupuncture est une technique thérapeutique faisant partie de la médecine chinoise, mais les occidentaux la pratiquent souvent isolément, en raison de ses effets propres dont on a réussi à cerner le mode d'action.

  • Le principe est de placer de fines aiguilles en des endroits précis, sur ce que l'on appelle des méridiens qui représentent des lignes dites énergétiques, en relation avec certains organes. Le rôle de ces aiguilles est d'influencer et de moduler ces énergies dans le sens stimulation ou sédation, selon le but recherché.

  • Cela ne résume sûrement pas le fonctionnement de l'acupuncture, mais cela permet à nous les algériens de comprendre un peu mieux.

La philosophie chinoise 

  • En fait, la médecine chinoise s'organise autour d'une philosophie générale selon laquelle l'homme est un microcosme en relation avec le macrocosme, c'est à dire l'univers. La matière est parcouru par deux types d'énergie : le Yin qui est une énergie froide, féminine , négative, et le Yang qui est tout l'inverse : une énergie chaude, masculine , positive. Dans le corps, cette énergie circule selon les 12 méridiens principaux et d'autres méridiens particuliers appelés méridiens curieux. Chaque méridien vibre en quelque sorte avec des variations très complexes de ces énergies. Par exemple, la Tsou Tae Yang, ou méridien de la vessie véhicule une énergie qui part des pieds et remonte jusqu'à la tête selon un parcours très précis jalonné de points. Il véhicule une énergie yang très forte. Autant de méridiens, autant d'énergies.

  • Et puis, ce microcosme qu'est notre corps est soumis aux variations du macrocosme qui passe par des cycles de Yin et de Yang selon des énergies diverses que sont le vent, le feu, etc.

  • La maladie est donc un déséquilibre des énergies. Par exemple, si votre corps est en vide de tsou tae yang , et que l'énergie perverse du macrocosme est à un moment donné du tsou tae Yin (donc l'énergie opposée), vous risquez de subir les effets de cette variation d'énergie du macrocosme et donc de tomber malade. Le rôle de l'acupuncture est donc de stimuler le tsou tae yang pour qu'il puisse s'opposer à cette énergie perverse et donc faire en sorte que l'on ne tombe pas malade. Ainsi, la médecine chinoise était une médecine prédictive et préventive.

  • De nos jours, l'acupuncture a été occidentalisée et il s'agit plus d'applications de recettes que de véritable médecine appliquant à la lettre la philosophie chinoise.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE L’ACUPUNCTURE ?

" L’acupuncture stimule la libération d’hormones ou des anti-douleurs naturels du corps…. ».

 • Favoriser la fécondité des femmes

•Accident vasculaire « AVC »

• Remplace les anti-inflammatoires, surtout pendant la grossesse

• Soulage les jambes lourdes

• L’acupuncture soulage les bouffées de chaleur

• Douleurs des règles

• Sautes d'humeur

• Soulager les arthroses notamment celle du genou

• Démangeaison/Psoriasis/Eczéma

• Étourdissement/Vertiges

• Rétention d’urine

• Soulage la douleur des patients atteints du cancer.

• Rhinite allergique chronique

• Dépression

• Régime et amaigrissement

• Céphalées « mal de tête » chroniques

• Interruptions du sommeil/Insomnies

• L’impuissance

• Trouble de l’érection

• Arrêt du tabac

• L’alcoolisme

• Asthme

• Allergies

Pour les désagrément s spécifiques à la grossesse

• L’acupuncture remplace les anti-inflammatoires d’une manière générale puisque ce genre de médicaments est interdit pendant la grossesse

• l’acupuncture atténue les nausées en améliorant la circulation de l’énergie au niveau des méridiens du foie.

• L’acupuncture soulage également les jambes lourdes en traitant les reins et la rate qui sont les premiers responsables de la bonne circulation de l’énergie

• L’acupuncture prévient enfin les troubles du sommeil causés par les mouvements nocturnes de bébé en intervenant au niveau de la rate, l’organe qui favorise le sommeil

L’acupuncture avant et après l’accouchement

Avant l'accouchement:

• l’acupuncture permet d’assouplir le périnée et de dilater le col de l’utérus

• Elle relaxe et enlève toutes les formes de tensions chez la future maman

• Les douleurs sont alors atténuées et mieux vécues

• Elle peut aussi être utile dans le cas d’un retard de croissance intra-utérin ou d’une menace d’accouchement prématuré

Après l’accouchement

• L’acupuncture intervient pour soulager toutes les douleurs post-natales

• Intervient pour soulager l’allaitement comme les crevasses.

• Au niveau psychologique, l’acupuncture prévient le baby blues et la dépression post-natale

• lorsqu’un bébé est en siège, on peut avoir recours à l’acupuncture (jusqu’à 37,5 semaines d’aménorrhée) avant de se tourner vers une méthode manuelle externe, en cas d’échec.

×